Danse

Dans sa nouvelle création « A la Dérive », le chorégraphe et interprète Nicolas Turicchia dessine des espaces imaginaires à travers la danse de cinq interprètes féminines. Comme des traces de fumées blanches provoquées par un avion et disparaissant à l’horizon, les danseuses révèlent aux spectateurs les pensées qui viennent et qui vont. Rendre l’entre-deux, la transition visible est une thématique importante dans le travail de Nicolas Turicchia. Le point de départ et d’arrivée disparaissent pour se fondre dans un état de cheminement infini.

 

La pièce chorégraphique est écrite sur l’œuvre musicale du compositeur américain Steve Reich « Music for 18 musicians » Elle est à la fois considérée comme l’une des pièces maîtresses du compositeur mais également une œuvre essentielle de la musique contemporaine minimaliste.

 

Sur cette pulsation constante qui va du début à la fin de la pièce différents instruments se juxtaposent avec des rythmes qui apparaissent et s’effacent, comme des vagues. Les danseuses s’appuient sur cette cadence pour sortir et revenir dans ce somptueux paysage musical.

 

« A la Dérive » est le troisième volet de ses pièces sur la notion d’espace. En effet, « Circondanse I », 2018, octroyée par Reso-Réseau Danse Suisse et « Circondanse II », 2019, interrogent la notion d’espace hors les murs du théâtre. «A la Dérive» est la dernière étape de ce tryptique, un aboutissement de ce processus, nous rentrons sur la scène du théâtre.

Biographie

 

Chorégraphe valaisan évoluant entre la Suisse et Paris, Nicolas Turicchia s’est formé à la Codarts de Rotterdam puis à P.A.R.T.S chez Anne Theresa de Keersmaker. Il est engagé ensuite à la «  Folkwang Tanz Studio » dirigée par Pina Bausch, au Stadttheater Münster de Daniel Goldin, à la « Vincente Saez dance company » à Valencia et au Ballet de Lucerne. Il a travaillé entre autres avec Carolyn Carlson, Chiang-Mei Wang, Koffi Kôkô, Urs Dietrich, Xavier le Roy, Cindy van Acker dans des opéras mis en scène par Roméo Castellucci et Jasmine Morand.

 

En 2015, il fonde la compagnie de danse « Cie Nicolas Turicchia ». Au bénéfice du soutien ThéâtrePro, il a été artiste résident au Théâtre du Crochetan, au TLH-Sierre et au ZeughausKultur.

Distribution

Chorégraphie : Nicolas Turicchia

Musique : Steve Reich« Music for 18 musicians »

Interprètes : Elena Boillat, Laura Gaillard, Noémie Ettlin, Patricia Rotondaro, Pauline Raineri.

Lumière : Dominique Dardant

Costumes : Iris Aeschlimann

Administration : Sarah Frund

Production : Cie Nicolas Turicchia

Coproduction : Théâtre du Crochetan


 

Autour du spectacle :

 

Sa 16 octobre — 10h30-12h

 

Atelier danse avec Nicolas Turicchia au théâtre du Raccot