Théâtre
« Est-ce qu'on peut déserter la terre, est-ce qu'on peut lui tourner le dos, est-ce qu'on peut la divorcer, sans perdre aussi la raison d'existence et l'usage de ses mains et le goût de vivre? » — Jacques Roumain

Dans les collines embroussaillées d’Haïti, aux abords du village asséché de Fonds-Rouge, paraît un étranger. C’est Manuel, parti depuis quinze ans et qui revient aujourd’hui sur sa terre natale. Mais cette terre se meurt, les hommes l’ont négligée. En trouvant une source, Manuel, meneur et activiste, provoque alors une prise de conscience collective.

 

Au son des percussions d’Aïda Diop, Amélie Chérubin Soulières raconte cette fable universelle sur la quête de l’harmonie dans le français créolisé et poétique du chef d’œuvres de Jacques Roumain.

Réservation

45 chf / 40 chf / 20 chf
Durée 1h15
Gradins sur scène

Ajouter à mon calendrier
Achetez vos billets

Distribution

Adapté du roman de Jacques Roumain (Éditions Zulma, 2013)

Adaptation et mise en scène Geneviève Pasquier

Avec Amélie Chérubin Soulières, Aïda Diop

Scénographie Fanny Courvoisier

Création lumières Eloi Gianini

Création musicale Aïda Diop

Construction décor Jean-Marie Mathey, Stephan Weber

Création costumes Cécile Revaz

Réalisation costumes Fabienne Vuarnoz

Maquillages / coiffures Mael Jorand

Stagiaire à la mise en scène Alice Bouille

Peinture Noëlle Choquard

Régie Balthazar Magnin

Production Centre dramatique fribourgeois – Théâtre des Osses

Plus d'informations

Publié à titre posthume, en 1944, Gouverneurs de la rosée est sans conteste le chef d’oeuvre de Jacques Roumain et l’un des plus grands romans de la production antillaise. Traduit en une vingtaine de langues, il est considéré comme l’une des plus riches incarnations de la littérature nationale haïtienne et a été publié en France par l’intermédiaire d’André Breton, puis de Louis Aragon, grands admirateurs du travail de leur collègue d’Outre-mer.

 

Ce qui frappe immédiatement à la lecture de Gouverneurs de la rosée, c’est sa force d’engagement. À l’image du combat mené par son auteur Jacques Roumain, le récit est un manifeste pour un vrai changement. Face à la détresse de l’homme et de la nature, c’est à une prise de conscience qu’appelle l’auteur, positive et collective : à travers le récit brûlant d’un jeune héros qui parvient à rassembler les siens pour « défricher la misère et planter la vie nouvelle », Roumain nous envoûte et nous invite à repenser notre relation au monde en nous insufflant l’envie d’y prendre part.