LES COEURS NOIRCIS

DU 16 AVRIL AU 24 AOÛT 2016
YANNICK BARILLON ET MICHEL ZOBRIST
VERNISSAGE SAMEDI 16 AVRIL À 18H

Soirée-débat / Projection du film
Vers la fin de l’industrie pétrolière suisse?
Jeudi 19 mai 2016 à 19h
Foyer du Théâtre du Crochetan

Avec
Yannick Buttet conseiller national
Martin Stucky union pétrolière suisse


LA RAFFINERIE DE COLLOMBEY-MURAZ REDÉMARRERA-T-ELLE ?
13 JANVIER 2015 – UN CHOC

Le groupe Tamoil licencie 233 employés sur le site pétrochimique valaisan. Depuis, l’usine est plongée dans un coma artificiel. Son visage humain se décompose. Des années de labeur, un savoir-faire unique, acquis dans la sueur et les vapeurs toxiques, sont partis en fumée sans prévenir.

Une usine inaugurée le 6 juin 1963. En perpétuel sursis mais constamment modernisée. Un demi-siècle plus tard, le souffle de la raffinerie s’est coupé net. Que deviendra-telle sans ses hommes ?
L’histoire industrielle valaisanne perd une famille de raffineurs, liée par les équipes, aguerrie aux coups de feu et aux odeurs de bruts. Des coeurs noircis par le chagrin d’enterrer leur outil de travail. Un gâchis incompris. Une lente agonie avant le deuil.

L’exposition Les cœurs noircis rend hommage à la mémoire ouvrière de la raffinerie de Collombey-Muraz, à travers une série de photographies inédites et un film documentaire, témoins des derniers instants d’humanité au cœur de l’usine.


Photographies
Michel Zobrist

Film documentaire Les cœurs noircis
Paroles de raffineurs. 26 minutes
Par Yannick Barillon

Réalisation de l’exposition 
Yannick Barillon
Direction artistique

Scénographie
Julia Hountou et Nicolas Rouiller

Une publication accompagne l’exposition
Editions monographic, Sierre

 

 

PARTAGER


LIENS
ENTRÉE LIBRE

PHOTOS & VIDEOS