CARINE SÉCHAYE DANS LA VOIX HUMAINE

DIMANCHE 19 MARS À 17H
AVEC DIDIER PUNTOS

Le 17 février 1930 est créée, à la Comédie-Française, une pièce en un acte de Jean Cocteau : La Voix humaine. Le texte, singulier à plus d’un titre, met en scène une femme qui téléphone à son amant et dont on comprend vite, au travers des seules répliques de l’héroïne, qu’elle vient d’être quittée pour une autre. Francis Poulenc s’empare en 1958 de ce monologue pour en faire une «tragédie lyrique» qui va devenir, par le sens dramatique aigu et la prosodie vocale exemplaire qui s’y déploient, l’une des partitions les plus emblématiques du compositeur.

La musique des mots. C’est une chance rare que de pouvoir écouter la sonorité d’un texte, d’autant quand celui-ci fut imaginé sous la plume de Cocteau. C’est la proposition faite par le non moins talentueux Poulenc et interprété par Carine Séchaye, qui mène avec brio une carrière internationale sur les plus grandes scènes, telles que les Champs- Elysées ou le Grand Théâtre de Genève. Elle s’arrête le temps d’un concert intimiste au Théâtre du Crochetan en compagnie du pianiste Didier Puntos.

PARTAGER


LIENS
CHF 35.- | CHF 30.- | CHF 20.-

PHOTOS & VIDEOS